Que savoir sur la musique libre ?

Dans un état de droit, chacun est libre de faire ce que bon lui semble. Dès lors qu’il ne participe à aucune opération d’assassinat, il entend mener sa vie comme il le veut. C’est justement ce qui conduit dans le domaine de la musique. Alors, est né le concept de la musique libre. Mais en quoi consiste-t-elle réellement ? Plus de détails dans la suite.

La musique libre, c’est quoi ?

La musique libre est un concept tendance qui désigne la liberté de modifier, de reproduire et de diffuser la musique à des fins personnelles et non commerciales. C’est une philosophie qui participe à la démocratisation de la musique américaine. Tout le monde est désormais libre de s’offrir le luxe qu’il désire avec n’importe quelle production musicale ou enregistrement sonore gravés sur support matériel.

Les législations nationales ont-elles approuvé la musique libre ?

La loi sur l’enregistrement audio à domicile prévoit que toute personne a le droit de reproduire toutes sortes d’enregistrements musicaux pourvu que ce ne soit pas à des fins commerciales. Toute reproduction à usage personnel est donc autorisée. De ce fait, la musique libre n’a rien d’illégal, car elle est bien évidemment cadrée par la loi. S’il en est ainsi, une grosse équation se pose. Il s’agit de la rentabilité des productions pour les auteurs. Les musiciens ne vont-ils pas mourir de faim ?

La musique libre a-t-elle d’impacts négatifs sur les artistes ?

La réponse est d’office "non". La musique libre ne peut négativement influencer les artistes. La raison est simple : ils ne vivent pas que de la production. Il y a les concerts, la programmation radio et télévision qui leur génèrent par ailleurs de revenus. Il serait donc une pure illusion que de croire à la mort des musiciens si la musique libre perdure. Au contraire, cette philosophie contribue à leur promotion. Le musicien peut toujours vivre de son métier.